vendredi 7 novembre 2008

Fethiye

Gaston est arrivé aujourd’hui à Fethiye, ville portuaire importante, au fond d’une baie (60 000 h) et à l’écart de la route principale.

C’est la limite ouest de la “riviera turque, baignée de soleil 300 jours par an, avec 1075 km de plages de sable fin”. Elle est bordée au Sud par la Méditerranée et au Nord par la chaîne des Monts Taurus; “un coin de paradis” (dit le site ci-dessous qui poursuit) “Le climat y est très doux, les plaines et les coteaux, verdoyants, l'eau, turquoise.

La limite est de cette riviera est Antakya (Antioche).
Le plus grand centre touristique est Antalya (Attaleia).
Gaston n’y est pas encore arrivé.

L’étape du jour a été de 75 km avec deux “petits” cols de 345 et 120 m. C’est pas le Tourmalet, mais ça monte dur, même s’il les a pris du bon côté.

Après le premier col, passé avant midi, il a pris un bon repas, très sain (escalope et salade).

Le paysage est très escarpé, très boisé. Les pins ressemblent aux pins blancs du Québec.

Les routiers semblent éprouver une belle solidarité avec lui et le klaxonnent souvent pour le saluer.

À l’arrivée, le guide lui indiquait une pension, fermée (hors-saison). Il est allé dans une autre. La vue y est magnifique. Il a pu se baigner sur une petite plage à 2km à l’autre bout du port.

À propos de son guide qui s’avère très utile, il a fait une erreur de donatrice.
La carte a été offerte par Brigitte et Éric.
Le guide a été offert par Geneviève avec les encouragements de Cécile.
Gaston prie Geneviève de recevoir ses excuses.

Il pense arriver demain vers Kas , un lieu recommandé par Brigitte et Éric.
Il a l’intention de s’y reposer dimanche et de reprendre la route lundi.

Sur Fethiye :
De l'antique Telmessos, il ne reste pratiquement plus rien. Fethiye est aujourd'hui une station balnéaire hors des sentiers battus, nichée au fond d'une très belle rade parsemée d'îles. Au pied de sa falaise on distingue encore quelques tombeaux lyciens, en particulier le tombeau d'Amyntas. Un musée rassemble les objets trouvés en Lycie, parmi lesquels la célèbre stèle trilingue de Letoon où sont gravés des textes à caractère religieux en lycien, grec et araméen. Dans le centre de cette petite ville qui se prête à la flânerie avec juste ce qu'il faut de boutiques et de restaurants, vous découvrirez quelques vieilles maisons turques à l'architecture typique, notamment l'établissement des bains.
Il y aurait dans lea parages la “plus belle plage du monde” selon turquie.com.
Ne pas rater la photo.

Pour se documenter sur l’histoire de la Turquie

4 commentaires:

Tomas et Steph a dit…

Un grand bonjour de l'Ocean Indien Gaston! Puisse ton voyage se passer 'comme sur des roulettes'! Profites bien de tes decouvertes et de toutes tes rencontres merveilleuses tout au long de ton periple.
Bon Vent
Tomas et Stephanie de Mayotte

Anonyme a dit…

Véronique et Gérard G. sont bien en pensée avec toi, Gaston, dans ces contrées lointaines.

Anonyme a dit…

Très bien le parcours marqué par les petits vélos et le texte en turc

Ce serait bien d'ajouter à côté de Bienvenue Hosgeldiniz

Bonsoir
Monique

Anonyme a dit…

Mille amitiés et nous envoyons tous nos encouragements à Gaston.

Michèle et Michel